Cinq tunnels bruxellois doivent être rénovés d'urgence

Le gouvernement bruxellois a pris acte ce jeudi du rapport fourni par des experts indépendants et Bruxelles Mobilité sur l'état des tunnels.

Pa. D.

Ce rapport confirme que certains tunnels bruxellois nécessitent des travaux d'urgence. Ceux-ci pourront rester ouverts durant ces travaux, à l'exception du tunnel Stéphanie.

Des mesures concrètes, à prendre à court terme, ont ainsi été définies pour les tunnels suivants: Montgomery, Reyers, George Henri, Tervueren et Trône.

Par ailleurs, le gouverment a confirmé que les mesures prévues dans le budget 2016 seraient maintenues. Une enveloppe de 30 millions d'euros permettra notamment de lancer le cahier des charges pour la rénovation en profondeur des tunnels Porte de Hal et Léopold II.

En mars, une étude définitive permettra au gouvernement bruxellois de délivrer un plan global de rénovation des tunnels avec un planning, un timing et un budget plus précis. Ce plan fixera les priorités en termes d'intervention.

En ce qui concerne le tunnel Stéphanie, l'objectif est de le rouvrir le plus rapidement possible. Le gouvernement régional attend toujours les conclusions des experts.

"Nous sommes conscients de l'importance des tunnels pour Bruxelles. Nous travaillons de manière à permettre leur rénovation en les maintenant ouvert", a assuré le porte-parole du ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (SPA).



Sur le même sujet