Molenbeek: une pétition contre le déménagement de l’école Paloke

Dès septembre 2017, la section maternelle de l’école communale néerlandophone Paloke, située au 1001 de la chaussée de Ninove, devrait avoir déménagé rue des Béguines.

Molenbeek: une pétition contre le déménagement de l’école Paloke
©DR
J. Th.

Dès septembre 2017, la section maternelle de l’école communale néerlandophone Paloke, située au 1001 de la chaussée de Ninove, devrait avoir déménagé rue des Béguines. "Depuis des années, nous sommes confrontés au problème de la filiale de l’école Paloke, située au parc Marie-José. Il y a un problème au niveau des locaux, jugés non conformes par l’inspection de la Communauté flamande, et un problème de manque de places pour ces enfants dans l’école primaire située à la chaussée de Ninove", explique Annalisa Gadaleta (Écolo-Groen), l’échevine des Affaires néerlandophones. D’ici deux ans, conclut-elle, les deux sections maternelles Paloke seront réunies sur un seul et même site, dans des locaux plus grands et adaptés.

Reste que l’annonce du déménagement est loin de faire l’unanimité, rendant furieux une partie des parents du site de la chaussée de Ninove. "Avec notre pétition, nous avons recueilli 60 signatures de parents mécontents, dont certains ont plusieurs enfants dans l’école. Certaines familles ont à la fois des enfants en primaire et en maternelle. Ils vont donc devoir faire des longs allers-retours. Nous nous opposons à cette décision prise de manière unilatérale", s’agace Adnane, le papa de deux enfants inscrits à l’école Paloke. "Si on avait su qu’un tel déménagement aurait lieu, on n’aurait peut-être pas inscrit nos enfants ici", insiste-il. Face aux vives réactions qu’a suscitées l’annonce, Annalisa Gadaleta a finalement annoncé que le déménagement de la section de la chaussée de Ninove aurait lieu non en septembre 2016, mais l’année suivante.

De son côté, le conseiller communal d’opposition Jef Van Damme (SPA) n’a pas caché se poser des questions sur le futur déménagement. "Les parents choisissent en toute conscience une école, et il me paraît donc bizarre, et c’est une manière de travailler que je ne connaissais pas, de faire déménager ainsi une école de nombreux kilomètres plus loin", a indiqué le socialiste flamand.