Réouverture du tunnel Montgomery reportée en novembre

Au mois de février dernier, le tunnel Montgomery avait été fermé à la circulation en raison d’un mouvement de la dalle de plafond. Longue de 15 mètres, celle-ci était descendue de 8 centimètres, ce qui avait eu pour conséquence de créer un problème de stabilité.

Réouverture du tunnel Montgomery reportée en novembre
©Flemal
Pa. D.

Au mois de février dernier, le tunnel Montgomery avait été fermé à la circulation en raison d’un mouvement de la dalle de plafond. Longue de 15 mètres, celle-ci était descendue de 8 centimètres, ce qui avait eu pour conséquence de créer un problème de stabilité.

Le gouvernement bruxellois avait d’abord songé à réaliser des travaux d’urgence permettant la réouverture provisoire de l’ouvrage d’art d’ici l’été. L’option initiale consistait à démolir la dalle problématique pour rouvrir dans la foulée le tunnel à la circulation en attendant la pose d’une nouvelle toiture.

Mais ce scénario s’est avéré impossible techniquement, a annoncé hier le cabinet du ministre bruxellois en charge des Travaux publics Pascal Smet (SPA). Comme les travaux de réparation comprennent la pose d’un étançonnement horizontal entre les murs latéraux du tunnel, celui-ci ne pouvait pas rester ouvert à la circulation pendant les travaux.

Ensuite, entre la rue du Duc et la rue Henri Dietrich la dalle de couverture sera enlevée et remplacée par une nouvelle dalle en béton sur les murs existants, qui feront également l’objet d’une rénovation localement.

En clair, les autorités régionales ont décidé de faire comme pour le tunnel Stéphanie : zapper la solution provisoire et passer directement à la rénovation définitive, quitte à repousser de quelques mois la date de réouverture. Ainsi, le tunnel Montgomery qui devait permettre le passage des véhicules à partir de l’été ne sera finalement pas rouvert avant novembre 2016.

“Nous profiterons de cette fermeture pour rénover simultanément l’intérieur du tunnel. Ceci comprend notamment le remplacement de l’éclairage, des marquages au sol, de la couche d’asphalte, des ventilateurs, du système de détection incendie, des caméras et de l’électricité. Les murs latéraux et les panneaux centraux seront nettoyés et remplacés si nécessaire”, énumère-t-on chez Pascal Smet.

Les travaux préparatoires ont commencé ce mardi. Jusqu’au 20 mai, le dégagement de la dalle nécessitera le blocage d’une bande de circulation de chaque côté en surface pour assurer l’évacuation des terres de déblai. Ensuite, la démolition de la dalle prévue du 23 mai au 10 juin nécessitera encore une bande de circulation pour approvisionner le chantier en étançons et une bande pour installer la grue brise-roches.

Mais l’emprise des travaux ne sera pas aussi forte tout au long du chantier. Lors de l’installation du chantier de construction de la nouvelle dalle entre le 10 juin et le début du mois de juillet, la situation normale sera rétablie.


Sur le même sujet