Djiboutien énucléé à Ixelles: le MRD réfute toute implication et déplore une instrumentalisation 'politicarde'

Le Mouvement pour le Renouveau démocratique et le Développement (MRD) réaffirme qu'il est totalement étranger à l'arrachage des yeux dont a été victime le Djiboutien Liban Moustapha Hassan, à Ixelles, le 6 novembre dernier.

Belga
Djiboutien énucléé à Ixelles: le MRD réfute toute implication et déplore une instrumentalisation 'politicarde'
©DR

Le Mouvement pour le Renouveau démocratique et le Développement (MRD) réaffirme qu'il est totalement étranger à l'arrachage des yeux dont a été victime le Djiboutien Liban Moustapha Hassan, à Ixelles, le 6 novembre dernier.

"Se prêter ainsi à une instrumentalisation 'politicarde' de son drame ne contribuera en rien à la manifestation de la vérité", réagit le coordinateur en Europe du MRD, Mahamoud Djama. Jeudi dernier, M. Moustapha Hassan, coordinateur européen du Mouvement des Jeunes de l'Opposition (MJO), a dénoncé un "crime politique".

Selon lui, son agresseur Idriss A., qui a été inculpé, a agi dans un contexte de tensions au sein de l'opposition djiboutienne, après que le MRD a échoué à absorber le MJO. Il accuse Idriss A. d'avoir tenté de l'intimider, de l'avoir menacé quelques heures avant les faits puis d'être passé aux actes.

Me Beauthier, conseil de M. Moustapha Hassan, a introduit quatre devoirs complémentaires qui ont été acceptés par la juge d'instruction.

Dans une réaction à l'agence Belga, le MRD "réaffirme qu'il est totalement étranger" à l'agression. "Plus d'une fois, il a condamné cette terrible violence et exprimé sa solidarité et sa compassion pour la victime. Mais il constate que Liban Moustapha Hassan continue à porter des accusations sans fondement, se prêtant ainsi à une instrumentalisation 'politicarde' de son drame".

"Répéter de telles calomnies à l'encontre du MRD, ce qui ne déplaît pas aux agents du régime qui s'empressent autour de lui, ne contribuera en rien à la manifestation de la vérité et à la défense de ses intérêts dans cette affaire tragique", souligne le coordinateur européen du Mouvement, Mahamoud Djama.