PMR : Une application pour repérer les places de parking disponibles en test à Bruxelles

Trois communes participent pour l'instant à ce projet pilote : Jette, Evere et Auderghem

PMR : Une application pour repérer les places de parking disponibles en test à Bruxelles
©D.R.

Trois communes participent pour l'instant à ce projet pilote : Jette, Evere et Auderghem.

Permettre aux personnes à mobilité réduite de trouver plus facilement une place de parking. C'est l'objectif du nouveau projet lancé par la Région bruxelloise, en partenariat avec le Centre d'informatique pour la Région bruxelloise (CIRB), parking.brussels, le constructeur automobile BMW, la startup belge CommuniThings et l'ASBL On Wheels.

Grâce à un capteur installé sur la place de stationnement pour personnes à mobilité réduite (PMR), il est possible de connaître la disponibilité de la place en temps réel. Cette information, ainsi que d'autres, comme la taille de la place et sa distance par rapport à votre position, sont disponibles sur l'application On Wheels et sur celle de parking.brussels. 

L'application se présente sous la forme d'une carte de la capitale, sur laquelle des ronds verts ou rouge indiquent la disponibilité ou non de la place. "Certains logos sont en gris : il s'agit des places sur lequelles il n'y a pas encore de capteurs mais à propos desquelles nous disposons de données qui peuvent servir aux PMR", précise Geoffrey Usé de parking.brussels. Une option de guidage permet en outre aux utilisateurs de se diriger vers la place la plus proche. 

Pour l'instant, 33 capteurs ont été installés dans trois communes bruxelloises : Jette, Evere et Auderghem. En tout, c'est une centaine de places PMR qui sont concernées. A terme, le but est d'installer des capteurs sur les 4 000 places publiques réservées aux personnes handicapées à Bruxelles. "Tourner pour trouver une place n'est pas bon pour la qualité de l'air ni pour la circulation automobile. C'est pourquoi il est important d'investir dans ce type de projets", explique le ministre de la Mobilité Pascal Smet (SPA).

Le projet "Smart parking for disabled people" s'inscrit dans l'action de recherche européenne bIoTope. Pionnier en Europe, il témoigne de la volonté de la Région de "participer de manière plus régulière à de tels projets innovants".

Le projet sera testé jusqu'en mai. "Cela nous donnera le temps de récolter des informations précises sur le nombre d'utilisateurs et la qualité du service proposé avant d'étendre l'action aux autres communes bruxelloises", conclut Bianca Debaets (CD&V), secrétaire d'Etat chargée de la transition numérique et de l'Egalité des chances.