Pascal Smet, en Chine : "Bruxelles, c'est bien plus que l'Atomium et le Manneken-Pis"

Le Secrétaire d’État en charge du Commerce extérieur Pascal Smet (one.brussels) veut changer la manière dont Bruxelles se vend à l’étranger. Des symboles classiques, il veut développer une approche de city-marketing centrée sur la qualité de vie bruxelloise, vendue par ses habitants. "Bruxelles, ce n'est pas que l'Atomium et le Manneken Pis !"

Pascal Smet, en Chine : "Bruxelles, c'est bien plus que l'Atomium et le Manneken-Pis"
©M.L.
Le Secrétaire d’État en charge du Commerce extérieur Pascal Smet (one.brussels) veut changer la manière dont Bruxelles se vend à l’étranger. Des symboles classiques,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité