Nouveau test de mobilité dans le bois de la Cambre : "Il n’est pas question ici d’une opposition de la Ville de Bruxelles à Uccle"

Le bourgmestre libéral d’Uccle, Boris Dilliès, rentre bredouille de sa rencontre avec la Ville de Bruxelles, la Région bruxelloise et les autres communes jouxtant le fameux bois de la Cambre. Mardi, c’est en effet le scénario préférentiel qui a été retenu lors de la rencontre entre les parties - un scénario qui sera soumis à un test de mobilité dès le 15 septembre, et ce, jusqu’au 15 novembre inclus.

Nouveau test de mobilité dans le bois de la Cambre : "Il n’est pas question ici d’une opposition de la Ville de Bruxelles à Uccle"
©Didier BAUWERAERTS
La piste privilégiée : l’ouverture à la circulation automobile de l’avenue de Diane en double sens, de Louise à De Fré avec un accès à Churchill. Le reste de cette ancienne enclave de la forêt de Soignes sera piétonnisé et exclusivement consacré...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité