Mesures plus strictes à Bruxelles: toutes les compétitions sportives interdites jusqu'au 19 novembre, les excursions scolaires et les stages pour les plus de 12 ans aussi

Après le Fédéral vendredi matin (en mode mineur), après la Wallonie (gouvernement wallon et fédération Wallonie-Bruxelles hier), c'était au tour de la cellule de crise de la région de Bruxelles Capitale de hausser la voix face à la deuxième vague de coronavirus qui déferle en ce moment sur la capitale.

Mesures plus strictes à Bruxelles: toutes les compétitions sportives interdites jusqu'au 19 novembre, les excursions scolaires et les stages pour les plus de 12 ans aussi
©PEXELS

Parmi les décisions prises, les plus dures du pays, trois retiendront l'attention des parents.

  • Primo, il a été décidé, côté sportif, que toutes les compétitions sportives étaient annulées, y compris pour les moins de douze ans. Les entraînements, en revanche, sont bien maintenus pour les moins de 12 ans. Les salles de sport (fitness, piscines, patinoires) seront désormais fermées.
  • Deuzio, les excursions scolaires sont supprimées. Les lieux récréatifs comme les agences de paris sont également fermés.
  • Tertio, il faudra tirer un trait sur les stages de Toussaint, si vos enfants ont plus de douze ans. Ceux-ci sont annulés.

Ces mesures fortes, prises par Rudi Vervoort et l'ensemble des 19 bourgmestres de la région Bruxelles-Capitale, débutent à partir de ce lundi 26 octobre et s'étendent jusqu'au 19 novembre. Elles réduisent fortement les possibilités de faire du sport en région bruxelloise.

Pour rappel, le porte-à-porte pour Halloween est interdit. 

Sur le même sujet