Près de 4 habitations sur 10 n'ont pas de détecteur de fumée à Bruxelles

Chaque année, plus de 1.800 incendies domestiques se produisent en Région bruxelloise. En 2019, cela a engendré le décès de trois personnes et l'évacuation de 111 personnes. Pour le premier semestre 2020, on a comptabilisé 2 morts et 74 personnes évacuées.

Près de 4 habitations sur 10 n'ont pas de détecteur de fumée à Bruxelles
©SIAMU
Belga

La députée bruxelloise Bianca Debaets (CD&V) a plaidé mardi pour une extension de l'obligation d'installation de détecteurs de fumée en Région bruxelloise. Actuellement, cette obligation concerne les logements mis en location.

Sur foi d'une interpellation du secrétaire d'Etat en charge du Siamu Pascal Smet (one.brussels), Mme Debaets indique que les pompiers bruxellois recommandent vivement de supprimer les disparités entre les Régions. En Flandre et en Wallonie, environ 75% des habitations sont équipées de détecteurs de fumée; en Région bruxelloise, on se situe à 65%.

"Jusqu'en 2016, Bruxelles était à égalité avec les autres Régions, mais en raison des règles moins strictes, le nombre de détecteurs de fumée a fortement chuté, ce qui accroît les risques pour la sécurité. La législation bruxelloise ne prévoit actuellement que l'installation obligatoire de détecteurs de fumée dans les immeubles locatifs. De nombreuses habitations passent ainsi à travers les mailles du filet", a expliqué la députée bruxelloise.

Selon des chiffres cités par celle-ci, chaque année, plus de 1.800 incendies domestiques se produisent en Région bruxelloise. En 2019, cela a engendré le décès de trois personnes et l'évacuation de 111 personnes. Pour le premier semestre 2020, on a comptabilisé 2 morts et 74 personnes évacuées.

Les services des pompiers bruxellois conseillent donc vivement d'étendre la législation existante à toutes les habitations de la Région bruxelloise. Ils ont également souligné l'importance des campagnes d'information et de sensibilisation, a souligné Mme Debaets.

Selon l'élue, le secrétaire d'État Smet cherche à renforcer la réglementation sur les détecteurs de fumée, avec sa collègue en charge du Logement, Nawal Ben Hamou. "J'espère qu'ils pourront rapidement présenter leurs avancées devant le parlement", a-t-elle conclu.