Le télétravail généralisé, double peine pour l’Horeca : pour le quartier européen, c’est une catastrophe

Les travailleurs de la Commission ne se rendront plus qu’une fois par semaine au bureau.

Business,Woman,In,Headphones,Lying,On,Sofa,Speak,Talking,To
©Shutterstock
Depuis le mois de mars dernier, la Commission européenne impose un quota de présence de maximum 20 % du personnel dans ses locaux. Dans le quartier Schumann, les restaurateurs vivent majoritairement, voire exclusivement, de cette clientèle. Dans les faits, les fonctionnaires et autres membres du personnel...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet