Le dossier "Uber" divise la majorité bruxelloise

Le Parti socialiste se trouve isolé suite à la décision de sévir face au géant du transport américain.

photo DH
©Bauweraerts Didier
L’annonce a fait l’effet d’une petite bombe au sein du monde politique bruxellois. La Libre annonçait lundi que l’administration de la Région Capitale allait désormais sanctionner tout chauffeur Uber qui utilise son smartphone pour...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet