Rudi Vervoort (PS) : "Uber devra s’adapter à notre législation, c'est encore nous qui déterminons ce qui fait loi"

Quelques jours après avoir interdit l’usage du maraudage électronique aux chauffeurs LVC (Uber, Heetch, etc.) suite à une décision de la Cour d’appel du 15 janvier dernier, le ministre-Président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a rencontré les chauffeurs LVC jeudi matin durant une heure et demi.

Rudi Vervoort (PS) : "Uber devra s’adapter à notre législation, c'est encore nous qui déterminons ce qui fait loi"
© Shutterstock
Alice Dive & Mathieu Ladevèze
Quelques jours après avoir interdit l’usage du maraudage électronique aux chauffeurs LVC (Uber, Heetch, etc.) suite à une décision de la Cour d’appel du 15 janvier dernier, le ministre-Président bruxellois Rudi Vervoort...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet