Un organisateur de "La Boum 2" de ce vendredi soir au Bois de la Cambre: "Nous ne faisons rien de mal"

"On a le droit d'écouter de la musique et de danser dans les parcs": la sono est pourtant annulée

Un organisateur de "La Boum 2" de ce vendredi soir au Bois de la Cambre: "Nous ne faisons rien de mal"
©Ennio Cameriere
Sébastien Ponciau
Après “La Boum” du Bois de la Cambre, une deuxième fête sauvage était prévue ce vendredi soir, au Cinquantenaire, organisée par le collectif “L’abîme”. Il s’agit d’une “fête pour le droit de se réunir”. Le risque d’une redite des incidents de ce jeudi étant réel, même...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet