Deux chevaux au milieu de la circulation à Bruxelles : les explications de la porte-parole de la police

Deux chevaux de la police fédérale, mobilisés pour l'intervention au bois de la Cambre à Bruxelles vendredi soir, se sont échappés des lieux vers 20h00, sans policiers sur leurs dos.

Deux chevaux au milieu de la circulation à Bruxelles : les explications de la porte-parole de la police
©Farr

Ils sont ensuite rentrés à la caserne de la police fédérale à Etterbeek. "Il semblerait que les deux chevaux aient glissé en raison du sol sur lequel ils se trouvaient, provoquant la chute de leurs cavaliers", a précisé samedi Sandra Eyschen, porte-parole de la police fédérale. "Quand les collègues de la cavalerie s'en sont rendu compte ils ont directement alerté les différentes équipes, dont l'appui aérien (DAFA). On a pu se rendre compte du trajet emprunté par les chevaux et comprendre qu'ils reprenaient la route vers la caserne d'Etterbeek. Certains dispositifs ont alors été mis en place au niveau de la circulation", a précisé la porte-parole.

"Heureusement, il n'y a eu aucun incident ou accident suite à cela. Il faut savoir que ça arrive très rarement. La dernière fois que c'est arrivé c'était il y a plus de dix ans", a-t-elle précisé. Les chevaux sont notamment passés par l'avenue Victoria, l'avenue Franklin Roosevelt, la place Marie-José, l'avenue du Pesage, la rue Élise et le boulevard général Jacques, avant d'être orientés vers la caserne.

Sur le même sujet