Jette veut participer à la réaffectation de sa gare

La commune veut éviter que la SNCB n'y installe une supérette ou un simple bistrot...

Photos Bernard Demoulin: La gare de jette et ses ascenseur hors service
© © Bernard Demoulin
M. L.

Si la disparition du guichet de la gare de Jette ne fait plus aucun doute, la commune souhaite avoir son mot à dire dans le projet de réaffectation du site. "Ce dossier des guichets en appelle un autre, celui du réaménagement et de la réaffectation de la gare", rappelle en effet la commune par voie de communiqué. "Tant le collège échevinal que le conseil communal se sont déjà exprimés à plusieurs reprises et depuis des années en faveur de l’installation d’un établissement Horeca de qualité associant des activités culturelles ou associatives dans le bâtiment de la gare", propose ainsi le bourgmestre Hervé Doyen (CDH).

Des contacts ont été pris avec la SNCB. "Lors de nos derniers échanges, la SNCB nous a signalé que toutes les formules restaient possibles, depuis la vente pure et simple de la gare à la concession gratuite en passant par le bail commercial ou emphytéotique. Nous devrons en tout cas être créatifs et trouver une solution qui rassemble les différentes fonctions intrinsèques aux gares et celles que nous souhaitons y développer. Pour cela il faudra peut-être faire évoluer les métiers, décloisonner les institutions et fédérer les énergies."

Pour l’édile, "la SNCB serait bien inspirée d’être un peu proactive et en phase avec la commune. Il serait bon pour les Jettois de trouver, d’un commun accord, une affection un peu plurielle qui pourrait mêler Horeca, associatif, multimodal, etc. Mais, encore faut-il que la SNCB ait une autre approche que simplement mercantile."

Avant que la SNCB ne lance son appel à intérêt pour l’exploitation du rez-de-chaussée - l’année prochaine normalement -, la commune invite donc les citoyens motivés, les ASBL, etc., à réfléchir ensemble afin de présenter un projet plus abouti qu’un simple bistrot ou une supérette. "Le rez-de-chaussée donne sur un bel espace piétonnier, idéal pour une terrasse. En montant un projet dynamique et collectif, nous espérons assurer une présence humaine sécurisante, lutter contre la fracture numérique, sauvegarder l’emploi et en même temps animer ce lieu au bénéfice de toutes et tous."