Dans le quartier Esseghem, à Jette, au lendemain de l'agression du député N-VA : "Il y a peu, j'ai vu un ado se faire tabasser à coups de marteau"

Les habitants du quartier où a été agressé le député bruxellois N-VA Mathias Vanden Borre mardi reconnaissent un problème de délinquance. Reportage.

Dans le quartier Esseghem, à Jette, au lendemain de l'agression du député N-VA : "Il y a peu, j'ai vu un ado se faire tabasser à coups de marteau"
©J.BO
Jennifer Bodereau
Ce mercredi midi, sur le nouveau parvis du quartier Esseghem, à Jette, la quiétude d'une journée ensoleillée règne. Les personnes âgées profitent du soleil sur les bancs et discutent entre elles, les parents rentrent avec leurs enfants de l'école. Cela détonne avec les images diffusées par Mathias Vanden Borre sur son compte Twitter hier mardi. En fin d'après-midi, le député bruxellois N-VA a été...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet