Peu de masques, une foule importante...: les images du rassemblement à la place Flagey de ce samedi soir

Comme prévu, de nombreuses personnes se sont rassemblées à Flagey, invitées par le Collectif de réappropriation intégrale.

La Rédaction avec Belga

1h30 : la police procède à la dispersion des fêtards

La police a reçu quelques projectiles dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu'elle mettait fin à la fête qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes entre les places Sainte-Croix et Flagey à Ixelles.

Les forces de l'ordre, après avoir observé le rassemblement et fait plusieurs tentatives de prévention auprès des fêtards, a procédé à sa dispersion vers 1h30, a expliqué à Belga le commissaire et porte-parole de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles Olivier Slosse. "Jusque 1h30 les moyens utilisés étaient le maintien de l'ordre, avant de passer à l'engagement et la dispersion" dans plusieurs directions des quelque 500 personnes qui étaient encore sur place. Plusieurs véhicules ainsi qu'une autopompe ont été mobilisés. Les opérations policières étaient encore en cours vers 2h30. La police de Bruxelles-Ixelles donnera ce matin un bilan plus précis des éventuelles interventions qui pourraient encore avoir lieu dans la nuit.

23h : le bourgmestre et trois combis de police présents sur place

Le bourgmestre d'Ixelles Christos Doulkeridis (Ecolo) est sur les lieux. Il estimait que 800 personnes étaient présentes mais nos confrères de HLN en ont compté au moins 1500. Presque personne ne portait de masque et il était difficile de garder une distance sanitaire raisonnable.

La police est présente avec trois combis, mais n'intervient pas encore. A partir de minuit, il deviendra interdit de se rassembler à plus de trois (hors membres d'un même foyer).

22h30: voici un échantillon de l'ambiance sur la place ixelloise.

22h: les policiers présents sur la place Flagey invitent les fêtards à quitter les lieux

Avec la fin du couvre-feu à minuit et la réouverture des terrasses, un grand nombre de personnes s'est rassemblé ce samedi soir à Flagey. Ce mouvement de foule était attendu vu que le Collectif de réappropriation intégrale avait invité les Bruxellois à fêter ces assouplissements et le retour de libertés sur la place ixelloise. "Dès ce 8 mai, la population est à nouveau autorisée à circuler la nuit ! Et ça, ça se fête!", avait écrit le Collectif sur Facebook. À 20h30, le lieu était noir de monde.

Nos confrères de SudInfo affirment que la police surveille de loin ce rassemblement, soutenu aussi par les organisateurs de "La Boum 2".

Ailleurs en Région bruxelloise

Du côté de Saint-Gilles, les terrasses du Parvis sont également bondées ce samedi soir, comme en témoignent les images relayées sur les réseaux sociaux.

Du côté de la Grand-Place de Bruxelles, on observe une foule assez importante. Plusieurs petits groupes s'y sont réunis.

Un youtubeur français à Flagey

Le youtubeur français Loris Giuliano a fait son entrée en voiture sur la place Sainte-Croix, devant les terrasses du café Belga. Des gens ont entouré et ont tapé sur son véhicule, et des policiers ont aidé le conducteur à s'extirper de la foule. Les cinq personnes à son bord ont par la suite dû aller donner leurs identités au commissariat. Ils ont pu repartir directement après le contrôle.