Les centres de Forest et de Uccle vaccineraient des personnes pas encore éligibles avec des doses restantes : "J'ai reçu la confirmation par SMS"

Des fraudes à la vaccination à Bruxelles ? Après la polémique à Saint-Trond, ce sont les centres de vaccination d'Uccle et de Forest qui sont dans la tourmente.

Les centres de Forest et de Uccle vaccineraient des personnes pas encore éligibles avec des doses restantes : "J'ai reçu la confirmation par SMS"
©BELGA

Des volontaires du centre de Forest auraient envoyé des SMS à des connaissances afin qu’elles puissent être vaccinées avec des restes de vaccins. Et ces connaissances pourraient, à leur tour, inviter d’autres personnes, rapporte le site d'informations bruxellois Bruzz.

Ainsi, des dizaines de personnes auraient été vaccinées sans rendez-vous. T., 28 ans, a envoyé un simple SMS pour réserver sa première injection le 1er mai au centre de Forest. Il a reçu le numéro d'un ami, qui l'avait eu lui-même d'un volontaire de la Croix-Rouge. "Mon ami avait soudainement reçu un message en avril indiquant qu’il restait des vaccins", a-t-il témoigné auprès de Bruzz.be. L’ami en question est un homme d’une vingtaine d’années, pas domicilié à Bruxelles, mais qui avait pu obtenir un rendez-vous à Uccle, en utilisant ce même contact.

"La semaine dernière, il a reçu un autre SMS, cette fois l’informant qu’il restait des vaccins Pfizer à Forest. Comme il avait déjà reçu le vaccin, il m’a suggéré d’écrire à ce même numéro. Une demi-heure plus tard, j’ai reçu la confirmation que je pouvais venir", explique T. Lorsqu'il s'est rendu au centre, il a découvert une longue file d'attente : "Je n'étais pas le seul à avoir un rendez-vous par SMS. Il y avait au moins 100 personnes", raconte-t-il.

Si les personnes pas encore éligibles à la vaccination peuvent se faire vacciner avec les doses restantes, il faut qu'elles s'inscrivent sur le site Bruvax pour en bénéficier. Or le site de Forest aurait directement dit aux employés d'utiliser eux-mêmes les vaccins restants le 4 et le 5 mai, en raison d'un problème informatique. 

Le centre de vaccination de Forest est géré par la Commission communautaire commune (CGC), comme ceux d'Uccle, de Schaerbeek et de Woluwe-Saint-Lambert. Le CGC a affirmé que tant à Forest qu’à Uccle, on utilise la liste de réserve de Bruvax. "Nos chiffres le montrent", a déclaré la porte-parole Fatima Boudjaoui. Le CGG promet d’enquêter davantage sur ce qu'il s’est passé exactement.

Sur le même sujet