Une belle éclaircie pour une Foire du Midi cet été: "On va pouvoir l'organiser"

Le président des forains bruxellois Patrick De Corte espérait une Foire du Midi sans protocole : "mais avec 5 000 personnes sur une journée, on peut faire une Foire du Midi."

Une belle éclaircie pour une Foire du Midi cet été: "On va pouvoir l'organiser"
©GUILLAUME JC
M. L.

Cet après-midi, le Codeco a ouvert la porte au retour des foires le 9 juin. Une éclaircie pour la Foire du Midi ? Assurément même si les forains auraient préféré une ouverture sans aucun protocole. Cela ne sera pas le cas. Au 31 juillet, les événements en extérieur pourront rassembler au maximum 5 000 personnes. Suffisant pour la Foire du Midi. Patrick De Corte est mitigé.

"5 000 personnes sur une journée ? Avec ça, on peut faire la Foire du Midi. Il faudra de toute façon ouvrir. D'ici là, ça peut encore descendre et plus de personnes pourraient être vaccinées.

Même protocole que sur les marchés nous a-t-on dit. Mais quand je vais sur les marchés, je ne vois pas beaucoup de contrôles. J'ai espéré qu'il n'y aurait plus de protocole au 31 juillet. Mais c'est toujours mieux que l'an dernier où on nous avait imposé 400 personnes sur le site. On fera avec ce qu'on nous donne."

Le protocole que les forains ont établi est sur la table des ministres est sur la table de tous les ministres depuis un an, depuis le début de la pandémie. "Mais personne ne revient vers nous. On n'a jamais eu un retour sur ce que nous avons présenté. C'est pour cela qu'on a mis les ministres en demeure. On ne sait plus quoi faire. On voit la place Flagey, on voit les parcs d'attractions - c'est exactement la même chose qu'une foire -  mais les parcs peuvent ouvrir, pas les foires. C'est incompréhensible."

Chaque année, la Foire du Midi démarre autour du 21 juillet, pour 21 jours. "Si on peut ouvrir le 31 juillet sans protocole, c'est parfait. On demandera une prolongation à la commune. Mais tant pis si on perd dix jours. Le mieux est de ne pas avoir de limitation."

Du côté de la ville de Bruxelles, l'échevin en charge du dossier Fabian Maingain (Déf) se réjouit de l'éclaircie. "Tout dépendra du protocole pour les foires. Sachant qu'une grande foire comme celle de la gare du Midi n'a rien à voir avec une petite foire de quartier. J'espère juste qu'on ne revivra pas le même scénario que celui qu'on a vécu avec les terrasses et les plexiglas. Mais il y a en effet une ouverture, c'est une bonne nouvelle."