Ouverture d'une antenne de vaccination locale à Saint-Gilles

Une antenne de vaccination locale a ouvert ce samedi à Saint-Gilles, complétant le dispositif des 10 centres de vaccination ouverts en Région bruxelloise, annoncent la Commission communautaire commune (Cocom) et la commune de Saint-Gilles dans un communiqué commun.

Ouverture d'une antenne de vaccination locale à Saint-Gilles
©GUILLAUME JC
Belga

"La campagne de vaccination bruxelloise démontre que des actions locales sont nécessaires pour atteindre certains publics. Les actions locales de sensibilisation et de vaccination permettent de toucher des personnes difficiles à atteindre et à vacciner", soulignent les autorités.

"Une partie de notre population âgée n'a pas entamé les démarches pour se faire vacciner pour toutes sortes de raisons: fracture numérique et sociale, la barrière linguistique mais aussi l'isolement de nos aînés", explique l'échevine Yasmina Nekhoul. "La présence de l'antenne de vaccination nous permettra de leur proposer directement une vaccination au plus près de chez eux en évitant les démarches."

"À Bruxelles, les chiffres de la couverture vaccinale recoupent ceux de la précarité socio-économique dans certains quartiers", précise pour sa part Charles Picqué, le bourgmestre de Saint-Gilles. "Nos équipes communales en première ligne depuis le début de la crise ont entamé il y a plusieurs semaines un travail d'information auprès de la population et des acteurs de terrain. L'antenne de vaccination vient désormais compléter ces dispositifs en offrant une vaccination de proximité."

L'information et la sensibilisation des habitants a déjà débuté avec la contribution des maisons médicales, des commerçants, et aussi d'une équipe communale composée de 4 personnes multilingues.

L'antenne de vaccination est située dans l'école des Quatre Saisons, place Bethléem et accessible de 10h30 à 18h30. Toute personne intéressée peut contacter le numéro vert gratuit tous les jours de cette semaine de 9h00 à 18h30: 0800/35.176.

Les personnes éligibles à cette initiative sont prioritairement les plus de 65 ans et plus et les personnes porteuses de comorbidités qui n'ont pas encore entrepris de démarche pour leur vaccination et qui n'ont donc pas encore reçu de première dose de vaccin. 

Sur le même sujet