La Région bruxelloise espère atteindre les 70% de vaccinés à la mi-juillet

La Région bruxelloise espère atteindre les 70% d'adultes ayant reçu une première dose de vaccin contre le coronavirus d'ici la mi-juillet, a annoncé lundi Inge Neven, responsable du service d'hygiène de Bruxelles, lors de la conférence de presse hebdomadaire de la Commission communautaire commune (Cocom).

La Région bruxelloise espère atteindre les 70% de vaccinés à la mi-juillet
©Shutterstock
Belga

Pour atteindre cet objectif, 197.000 personnes doivent encore recevoir une injection. En tout, ce sont 71.179 doses de vaccins qui ont été administrées la semaine dernière dans la capitale, un record. Ce nombre doit toutefois encore augmenter, puisque 86.000 doses seront disponibles cette semaine et 96.000 la semaine suivante.

Vendredi, les 200.000 dernières invitations ont été envoyées aux Bruxellois âgés de 18 à 30 ans et 40.000 d'entre eux ont déjà pris rendez-vous. Inge Neven a également précisé que ceux qui n'ont pas encore reçu leur invitation peuvent malgré tout déjà s'inscrire sur Bruvax.

"C'est le moment ou jamais de se faire vacciner", a-t-elle poursuivi. "Nous avons la capacité nécessaire pour vacciner tout le monde, mais il faut maintenant convaincre les personnes moins disposées, notamment les jeunes. Nous essayons de sensibiliser la population par le biais des réseaux sociaux et d'actions locales."

Près de 80% des Bruxellois de 65 ans ou plus ont déjà reçu une première dose et un peu moins de 70% sont entièrement vaccinés. Afin de toucher les autres tranches d'âge, les actions locales de la Cocom se poursuivront dans les semaines à venir.

Les Bruxellois peuvent se faire vacciner sur rendez-vous dans quatre centres médicaux locaux depuis la semaine dernière. Deux nocturnes auront lieu cette semaine, la première ayant lieu lundi soir au centre de vaccination de Pacheco, qui restera ouvert jusqu'à 22h00.

Le nombre de personnes qui ne se présentent pas à leur rendez-vous pour leur deuxième injection est de 0,7% en Région bruxelloise. Parmi celles-ci, 75% reprennent contact par la suite pour fixer une nouvelle date. On ignore pourquoi les 25% restants ne se présentent pas.

Un tiers des tests réalisés sont liés aux voyages

En région Bruxelloise, 40.000 tests corona sont effectués par semaine, soit le nombre le plus élevé de Belgique, indique aussi Inge Neven responsable du service d'hygiène de Bruxelles, lors du point presse.

Un tiers de ces tests sont effectués sur des personnes qui reviennent de voyage. Avec les récents assouplissements, le nombre de voyageurs est en augmentation. La semaine dernière, en région Bruxelloise, 12.000 personnes sont revenues de voyage dont 1.700 personnes de pays à haut risque, où le virus circule beaucoup. Parmi celles-ci, un pourcent ont été testées positives.

Le variant delta, anciennement variant indien, est en augmentation dans notre pays et est désormais le deuxième plus courant avec 12,1% de cas. "Il est primordial d'avoir eu deux doses de vaccin afin de lutter contre ce variant, explique Inge Neven. "Il est également très important que les personnes qui reviennent de zones à risque se fassent tester a leur retour et qu'elles respectent une quarantaine en cas de contamination."

Un pic de test est attendu en juillet et en août mais, avec une capacité de 12.000 tests par jour en comptant les centres de tests privés, la région Bruxelloise devrait pouvoir encaisser cette hausse.

Sur le même sujet