Des étudiants campent sur le site de la VUB en solidarité avec les sans-papiers

Des étudiants de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) ont déployé des tentes mercredi sur le campus universitaire afin d'attirer l'attention pendant 24 heures sur la situation des sans-papiers en grève de la faim depuis un mois à la VUB, à l'ULB et dans l'église du Béguinage.

placeholder
© Belga
Belga

Le groupe à l'origine de l'action demande au gouvernement fédéral de prendre ses responsabilités. Le groupe de soutien à l'Union des Sans-Papiers pour la Régularisation (VUB) espère attirer l'attention de la communauté universitaire sur les raisons qui poussent plus de 400 personnes en situation irrégulière à faire une grève de la faim depuis le 23 mai.

"Ces personnes sont souvent des travailleurs employés au noir depuis 10 à 15 ans, sans aucune protection, ni humanité. Nous sommes ici pour pointer la responsabilité de la VUB et du gouvernement. Montrer que des gens en situation régulière se battent aussi contre les traitements inhumains", explique la porte-parole du groupe de soutien à la VUB, Tjara Visser.

Les étudiants demandent la régularisation des grévistes de la faim et dénoncent "le manque de transparence de la politique de régularisation".

Selon Médecins du Monde, l'état de santé des grévistes se détériore de jour en jour. L'ONG, qui dit ne plus être en mesure de prévenir des conséquences médicales graves et potentiellement irréversibles, a également appelé mercredi à une solution politique dans les plus brefs délais.