A Bruxelles, le taux de contamination (valeur R) atteint 1,34, en forte hausse par rapport à la semaine passée

Cette semaine, le variant Delta est devenu majoritaire en Belgique. On observe une légère hausse des nouvelles admissions dans certains hôpitaux bruxellois. La vaccination complète reste importante pour se protéger du coronavirus et de ses variants et limiter leur propagation.

A Bruxelles, le taux de contamination (valeur R) atteint 1,34, en forte hausse par rapport à la semaine passée
©BELGA

Le variant Delta poursuit son inexorable croissance en Begique comme à Bruxelles. Dans la capitale, la situation commence à inquiéter les autorités sanitaires. Le taux d'incidence (c'est-à-dire le nombre d'infections pour 100.000 habitants) augmente : il est passé à 77 le 02/07, contre 99 le 09/07. "Ces derniers jours, nous constatons une hausse des cas positifs, ce qui nous rappelle l'importance de rester vigilant, de se vacciner complètement pour se protéger et de continuer à respecter les règles de base", commente la Cocom.

Le taux de positivité (soit la proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages effectués) reste contant à un taux bas de 1,2% le 09/07. Par ailleurs, "plus nous descendons dans les tranches d'âges, plus le nombre de cas positifs est fréquent. Le nombre étant le plus important pour les personnes âgées entre 20 et 29 ans. Ce qui démontre que les personnes dans les tranches d'âges plus élevées déjà vaccinées sont mieux protégées et qu'il reste important de se faire vacciner complètement", poursuit la Cocom. Cette augmentation du taux de positivité est à mettre en corrélation avec le nombre de tests réalisés chaque dans la région capitale : soit plus de 9.400 ou 66.000 tests en 7 jours.

L'augmentation de cas positifs amène à une valeur R (nombre moyen de personnes qu’une personne malade va contaminer dans une population dans laquelle aucune mesure de protection n’a été prise, et qui n’est pas immunisée) augmentée par rapport à la semaine dernière en passant de 1,01 le 02/07 à 1,34 le 9 juillet.

Par ailleurs, entre le 21 juin et le 4 juillet, le variant Delta se place désormais en première place des variants les plus répandus en Belgique et la baisse des variants Alpha, Gamma et Beta se poursuit.

Comme dans d'autres pays européens, le variant Delta augmente rapidement pour atteindre maintenant un taux de 50,2%, contre 23% la semaine dernière. Vu sa forte contagiosité et les retours de l'étranger, la prudence reste de mise. Le variant Alpha continue à diminuer et devient le deuxième variant en importance en Belgique, avec un taux de 42,6% des contaminations. Le variant Gamma diminue légèrement, avec un taux de 4,6%, tandis que le variant Beta reste plutôt stable avec un taux de 1,1%.

Le nombre d'hospitalisations repart à la hausse

Ces deux derniers jours, la Cocom a constaté une légère augmentation des hospitalisations dans certains hôpitaux bruxellois, de 60 le 02 juillet à 66 le 8 juillet. Chaque nouvelle admission fait l'objet d'une investigation approfondie permettant, d'une part, de tracer l'origine de la contamination, et aussi, d'autre part, de prendre les mesures adéquates pour enrayer la propagation du virus. Les nouvelles hospitalisations observées concernent des personnes non-vaccinées. Le nombre de personnes en unités de soins intensifs dans les hôpitaux bruxellois diminue légèrement en passant de 33 le 2 juillet à 29 le 8 juillet.