Les 475 sans-papiers observent leur 50e jour de grève de la faim: "Non, ces personnes ne sont pas des misérables!"

Les personnes sans-papiers présents dans l'église du Béguinage et sur le campus de l'ULB et de la VUB sont à bout de force. Toujours aucune solution concrète ne leur est proposée et leur état de santé se dégrade.

A. F.
Les 475 sans-papiers observent leur 50e jour de grève de la faim: "Non, ces personnes ne sont pas des misérables!"
©BELGA

Voilà maintenant 50 jours que 475 personnes sans-papiers font une grève de la faim afin d’obtenir leur régularisation. Jusqu’à présent, aucune solution n’a pu être trouvée par le gouvernement et la détermination des manifestants ne faiblit pas.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...