Retard de la vaccination à Bruxelles : la N-VA demande à son tour une réunion d'urgence de la commission de la santé

La N-VA, dans l'opposition à la Région bruxelloise, a joint lundi sa voix à celles du CD&V et du MR pour réclamer une réunion urgente de la commission de la santé du Parlement bruxellois afin de se pencher sur la stratégie de vaccination contre le Covid-19, alors que le taux de vaccination demeure particulièrement bas dans la capitale.

C'est le député régional Gilles Verstraeten qui a exprimé cette demande au nom des nationalistes flamands dans un communiqué.

Alors que la Flandre compte 86% de sa population adulte complètement vaccinée et que la Wallonie atteint un taux de 76%, Bruxelles n'est qu'à 58%.

M. Verstraeten souhaite également que la commission parlementaire de la santé se penche sur la problématique des personnes revenant de voyage à l'étranger.

La N-VA s'associe ainsi à deux autres partis de l'opposition bruxelloise, le MR et le CD&V, qui ont formulé la même demande dimanche par la voie des députés David Leisterh et Bianca Debaets.

Selon eux, le ministre de la Santé, Alain Maron (Ecolo), a échoué à promouvoir la vaccination. "C'est en effet dans les communes les plus pauvres de Bruxelles, celles composées d'une large diversité ethnique, que le taux de vaccination est le plus faible. La désinformation sur les vaccins y est bien plus présente que dans d'autres communes et l'accès à la vaccination des personnes en situation de précarité y est difficile", observent-ils.

Sur le même sujet