Les trekkers de la police de Bruxelles arrêtent en flagrant délit deux voleurs qui tentaient de dérober une montre à 25.000 euros

Les deux hommes, âgés de 28 et 32 ans, ont été mis à la disposition du parquet.

Les trekkers de la police de Bruxelles arrêtent en flagrant délit deux voleurs qui tentaient de dérober une montre à 25.000 euros
© BAUWERAERTS DIDIER
S.E.M

L’après-midi du 15 août, une patrouille pédestre de trekkers, les spécialistes de la répression des vols à la tire de la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles, ont remarqué place du Châtelain à Ixelles la présence de deux hommes arpentant avec intérêt les terrasses déployées. Les individus regardaient avec insistance les clients profitant de ce dimanche ensoleillé. Les enquêteurs reconnaissent finalement l’un des membres de ce binôme comme étant l’auteur présumé d’un vol de montre d’une valeur de 50 000 euros commis le 18 juillet, rue de l’Aqueduc à Ixelles.

Ils entament alors la filature du duo qui les mènera rue du Bailli où l’attention des suspects semble toute dévolue à un homme d’une petite soixantaine d’années en compagnie de proches qui arbore au poignet gauche ce qui a tout l’air d’être une montre de luxe. Ce dernier quitte sa tablée pour regagner la rue de stationnement de son véhicule, rue de l’Aqueduc, avant d’être rejoint par les deux hommes qui tenteront de lui voler sa montre en l’arrachant tout bonnement de son poignet, mais échouant.

Les suspects seront pris en chasse par les policiers, ayant reçu du renfort de plusieurs de leurs collègues. Ayant emprunté des voies de fuite distinctes pour compliquer leur arrestation, ils sont interceptés séparément. La victime présente pour sa part une blessure au poignet, fruit de son agression, mais est toujours en possession de sa montre évaluée à 25 000 euros.

Les deux hommes, âgés de 28 et de 32 ans, en séjour illégal en Belgique, ont été mis à la disposition du parquet de Bruxelles. Un juge d’instruction a été saisi. Celui-ci a placé une personne sous mandat d’arrêt.