La situation dans les hôpitaux bruxellois jugée "très inquiétante" par la Cocom, les tests PCR gratuits dans la capitale jusqu'au 15 septembre

La Cocom a décidé de rendre les test Covid gratuits à Bruxelles pour toute personne souhaitant être testée car elle craint d'être infectée, et ce jusqu'au 15 septembre.

La situation dans les hôpitaux bruxellois jugée "très inquiétante" par la Cocom, les tests PCR gratuits dans la capitale jusqu'au 15 septembre
©DR
M. L.

La situation épidémiologique ne s'arrange pas à Bruxelles. Selon les derniers chiffres transmis par la Cocom ce vendredi, le taux d'incidence (nombre d'infections pour 100.000 habitants) continue d'augmenter : il atteint maintenant le taux de 471 le 20 août contre 395 le 13 août dernier. "Nous constatons la plus forte augmentation dans les catégories d'âge les plus jeunes (jusqu'à 29 ans), mais le nombre d'infections dans les catégories d'âge plus élevées est également en hausse", note la Cocom.

Les nouvelles admissions dans les hôpitaux et aux unités de soins intensifs inquiètent également la Cocom. Le nombre d'hospitalisations continue à augmenter, de 129 le 12 août à 190 le 19 août. Le nombre de personnes en unités de soins intensifs dans les hôpitaux bruxellois augmente également : il est de 57 le 19 août, contre 41 une semaine plus tôt. "Cela signifie que nous avons déjà atteint 21% du taux d'occupation des services de soins intensifs bruxellois, ce qui est très inquiétant. Un point positif : aucune des personnes actuellement admises dans les unités de soins intensifs n'a été entièrement vaccinée."

Le taux de positivité (proportion de tests positifs par rapport à l’ensemble des dépistages effectués) augmente et passe de 5,2% le 13 août à 6,4 le 20 août ; cette augmentation est marquante. En revanche, le nombre de tests effectués est en baisse par rapport à la semaine dernière, avec une moyenne de 7.900 tests par jour le 13 août et 7 500 le 20 août.

Tests PCR gratuits jusqu'au 15 septembre

Les personnes qui ont des doutes par rapport à une éventuelle infection par le coronavirus, par exemple après un barbecue avec les personnes non vaccinées où les règles de distanciation sociale n'ont pas toujours été respectées, ou qui veulent s'assurer qu'elles n'ont pas été infectées par le virus avant de retourner dans leur club de sport, peuvent également se faire tester sans code de test dans l'un des 8 centres de test de Bruxelles. En outre, la Cocom a décidé de rendre les test Covid gratuit à Bruxelles pour toute personne souhaitant être testée pour ces raisons, et ce jusqu'au 15 septembre.

Vers un nouveau pic en septembre-octobre ?

La Cocom rappelle par ailleurs que "les simulations de l'Université de Hasselt (UHasselt) montrent que si nous ne limitons pas nos contacts et que davantage de personnes ne se font pas vacciner, nous nous dirigeons vers un nouveau pic en septembre-octobre, tout comme l'année dernière. Nous appelons donc chacun à prendre ses responsabilités et à contribuer à une reprise sereine de l'année scolaire et de la vie professionnelle : respectez gestes barrières, faites-vous vacciner, et faites-vous tester et/ou mettez-vous en quarantaine si nécessaire."