Tom et Andy victimes d'une agression homophobe dans un bus sur la place Flagey: "Il m’a craché au visage et m’a frappé"

La scène s'est déroulée samedi après-midi vers 14h.

Tom et Andy victimes d'une agression homophobe dans un bus sur la place Flagey: "Il m’a craché au visage et m’a frappé"
©Flémal

C'est un nouvel acte homophobe qui s'est produit ce samedi aux alentours de la place Flagey. Comme le rapporte HLN, Tom et son compagnon Andy, âgés respectivement de 25 et 19 ans, ont été pris à partie dans un bus par un individu approchant la quarantaine. Celui-ci venait de s'installer en face du couple gay avec son fils.

"Au bout d'un moment, l'homme a commencé à s'exciter et à se mettre en colère", raconte Tom. La goutte d'eau qui aurait fait déborder le vase intervient au moment où les deux garçons se sont échangés des gestes d'affection dans le bus. "Mon compagnon Andy s'est appuyé sur moi et nous nous sommes embrassés de temps en temps. L'homme n'arrêtait pas de nous lancer des regards noirs et commençait à marmonner. Puis il est devenu agressif verbalement et a dit des choses comme ''fils de pute'".

Mais tout s'envenime encore ensuite, au moment où le couple veut descendre à l'arrêt de la place Flagey. "Il s'est levé, m'a craché au visage, a commencé à crier et m'a donné un coup de poing dans l'œil. Il a voulu donner d'autres coups, mais mon ami est intervenu et a évité le pire", explique Tom, qui ajoute que le garçon qui accompagnait l'individu "pleurait et criait en demandant à son papa d'arrêter".

Finalement, Tom a dû se rendre à l'hôpital et recevra quelques points de suture au-dessus de l'œil. Si l'individu a pu s'enfuir, une plainte a été déposée à la police et une enquête est désormais ouverte. "En raison du caractère homophobe des événements, nous avons informé Unia (NDLR : le centre interfédéral pour l'égalité des chances)", indique de son côté le porte-parole de la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles Olivier Slosse.