Que devient Molenbeek depuis les attentats de 2015? "Un petit noyau dur y subsiste"

Au procès des attentats du 13 novembre, qui doit s’ouvrir ce 8 septembre à Paris, douze des vingt accusés sont originaires de Bruxelles, dont six de Molenbeek. Pointée du doigt, la commune se relève doucement du traumatisme qu’elle a subi en 2015, mais les cicatrices demeurent et risquent d’être ravivées par ce procès qui durera des mois. Reportage.

La maison communale de Molenbeek.
© BAUWERAERTS DIDIER
Au 47 de la rue Delaunoy, ancien domicile d’une famille qui a envoyé trois frères, une sœur et ses enfants en Syrie, des plaques d’agglomérés occultent toujours les fenêtres. Certains "returnees"...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet