Intoxication d'un couple au monoxyde de carbone à Saint-Gilles

Le couple a été hospitalisé, mais leurs jours ne sont pas en danger.

Intoxication d'un couple au monoxyde de carbone à Saint-Gilles
©Belga

Un couple a été hospitalisé mercredi après-midi à la suite d'une intoxication au monoxyde de carbone (CO) à son domicile situé rue Coenraets à Saint-Gilles, a indiqué en fin de journée le porte-parole des pompiers de Bruxelles Walter Derieuw. Leurs jours ne sont heureusement pas en danger. Les secours ont été alertés vers 13h30 par un appel passé à la centrale 112 de Mons par le fils étudiant du couple. Il a signalé un problème médical aigu chez ses parents âgés.

Un service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) de l'hôpital St-Pierre et une ambulance 112 du service d'incendie et d'aide médicale urgente de la région de Bruxelles-Capitale (SIAMU) ont été dépêchés sur place. Dès que les secouristes ont passé le pas de la porte, leur détecteur CO s'est déclenché. Le couple a été évacué sur-le-champ via le SMUR, des pompiers ont été appelés sur les lieux et les locaux ont été ventilés.

Le CO provenait d'un convecteur au gaz inapproprié pour le chauffage d'un lieu clos, mais pouvant être utilisé dans un lieu ventilé comme un garage ouvert. Il puisait dans l'air ambiant pour son fonctionnement et expulsait les gaz de combustion dans la pièce où se trouvait le couple.

Un technicien de Sibelga, le gestionnaire des réseaux gaz et électricité à Bruxelles, a scellé le compteur et l'arrivée du gaz.

La direction générale de la sécurité civile du SPF Intérieur souligne, dans le cadre d'une campagne de prévention, que le nombre de victimes du CO augmente chaque année au mois d'octobre pour atteindre un pic durant l'hiver. Des décès restent à déplorer sur le millier de personnes intoxiquées annuellement. La campagne rappelle que les premiers symptômes sont des maux de tête, des vertiges et des nausées et qu'il faut ventiler les lieux pour évacuer ce gaz toxique. Elle invite à installer des détecteurs de CO et à utiliser correctement les appareils. Il est remarqué que la flamme doit toujours être bleue et qu'une flamme jaune indique une combustion incomplète et un risque d'émanation de CO.