Pas de CST pour les Plaisirs d'Hiver à Bruxelles : un manque de prudence, selon Geert Molenberghs

Ce mardi, la ville de Bruxelles a détaillé les mesures sanitaires qui seront d'application aux Plaisirs d'Hiver.

Pas de CST pour les Plaisirs d'Hiver à Bruxelles : un manque de prudence, selon Geert Molenberghs
©BELGA

Dans les mesures dévoilées ce mardi par la ville de Bruxelles concernant l'organisation des Plaisir d'Hiver, ne figure pas l'exigence du Covid Safe Ticket. La ville a en effet joué sur le fait que c'était avant tout un marché... avec le protocole qui va avec. Le CST ne sera ainsi appliqué qu'aux deux patinoires, à De Brouckère et au Bois de La Cambre. Le port du masque sera cependant imposé sur tout le site.

Une décision qui peut paraître surprenante pour un événement qui a attiré plus de 2 millions de visiteurs lors de la dernière édition (son record d'affluence est de 3 millions). Et cela alors que les indicateurs de l'épidémie poursuivent leur hausse dans notre pays.

"Si j'avais le choix, je ne laisserais pas cela se produire", a ainsi assuré le biostatisticien Geert Molenberghs à nos confrères de Bruzz. Deux millions de personnes c'est beaucoup de monde, d'autant plus qu'à l'échelle internationale "nous sommes toujours parmi les pires élèves de la classe en matière d'infections",a-t-il ainsi rappelé. "Il serait préférable de combiner les masques buccaux et le Covid Safe Ticket, même si je comprends qu'il est difficile de fermer complètement cette grande zone pour contrôler le CST."

Le biostatisticien a ensuite souligné que les risques venaient aussi à travers les rassemblements engendrés par un tel événement même au-délà de son enceinte. "Comme pour d'autres événements majeurs, beaucoup plus de personnes se rassemblent dans les transports publics." Il insiste ensuite sur le fait que des événements même en extérieur peuvent conduire à une envolée des chiffres "comme au Druivenfeesten à Hoeilaart, après quoi l'incidence est passée à 3 000 pour 100 000 habitants."

Egalement interrogé sur ce sujet par Bruzz, le professeur de médecine générale Dirk Devroey (VUB), s'est montré plus rassuré : "Les chiffres bruxellois sont actuellement les meilleurs du pays. De plus, cet événement est extérieur, ce qui fait vraiment la différence en termes de risque. Dans l'ensemble, la formule Plaisir d'Hiver me semble raisonnable."

Sur le même sujet