Budget 2022 de la Région bruxelloise : près de 100 millions d'euros seront consacrés aux infrastructures sportives communales

La Région bruxelloise réservera l'an prochain quelque 100 millions d'euros aux infrastructures sportives communales, a annoncé mardi le ministre bruxellois des Pouvoirs locaux, Bernard Clerfayt (DéFI). En vue des débats en commission parlementaire, le ministre a précisé que le budget 2022 dévolu aux Pouvoirs Locaux augmentera de 18%, passant de 650,8 millions à 767,8 millions d'euros au bénéfice des 19 communes bruxelloises.

Budget 2022 de la Région bruxelloise : près de 100 millions d'euros seront consacrés aux infrastructures sportives communales
©BELGA

"Le budget des Pouvoirs Locaux comprend des inéluctables puisqu'il sert à financer le fonctionnement des 19 communes. Il était important, au vu du contexte de la pandémie et des dépenses qu'elle a engendrées pour les pouvoirs locaux que la solidarité de la Région avec ses pouvoirs locaux se renforce", a expliqué Bernard Clerfayt.

Selon lui, la nouveauté du budget 2022 réside surtout dans les moyens dévolus aux infrastructures sportives communales dont les partis d'opposition s'étaient inquiétés des faibles montants, en début de législature. "Ce budget 22 permet de les rassurer puisque près de 100 millions d'euros y sont consacrés", a souligné le ministre bruxellois.

En plus des 50 millions acquis au profit des infrastructures sportives communales via le Fonds Régional Bruxellois de Refinancement des Trésoreries Communales (FRBRTC), 45 millions supplémentaires sont dégagés pour financer un nouveau plan triennal d'investissement en matière d'infrastructures sportives locales. Les critères de financement des deux outils n'étant pas identiques, ce nouvel appel devrait permettre de couvrir un grand nombre de projets des communes. L'un dans l'autre cela portera la contribution régionale de financement des infrastructures sportives communales à plus de 95 millions d'euros sur la période 2022-2025 pour le FRBRTC et 2022-2024 pour les plans triennaux d'investissement.

Une partie de cette somme, 2 millions, sera également utilisée pour soutenir la création d'une structure de gestion « supra communale » des piscines publiques, conformément à la Déclaration de Politique Régionale.