Manifestation contre le pass sanitaire à Bruxelles: sept fauteurs de troubles identifiés

La police a pu identifier mardi soir 7 personnes suspectées d'avoir causé des troubles en marge de la manifestation contre le pass sanitaire du 21 novembre, a indiqué mercredi matin le parquet de Bruxelles.

Manifestation contre le pass sanitaire à Bruxelles: sept fauteurs de troubles identifiés
©BELGA
BELGA

Elles vont être convoquées pour audition. Les recherches pour identifier les fauteurs de troubles se poursuivent. A la demande du parquet de Bruxelles, la police fédérale a diffusé mardi un appel à témoins pour identifier une jeune femme et 18 hommes, dont certains jeunes, sur base d'images incriminantes tirées notamment des caméras de surveillance. Elle a annoncé dans le milieu de l'après-midi que le premier suspect recherché avait été identifié.

Pour rappel, une des personnes arrêtées judiciairement lors de la manifestation a été placée sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction. Elle est inculpée de rébellion armée et de coups et blessures envers policiers dans l'exercice de leur fonction. Une seconde personne arrêtée judiciairement est citée à comparaître directement devant le tribunal ce jeudi. Une troisième personne sous le coup d'une arrestation judiciaire a été libérée, mais devait par la suite être encore interrogée.

"Deux des trois suspects arrêtés judiciairement sont soupçonnés de rébellion armée, car ils auraient lancé des projectiles sur la police", avait expliqué dans les jours suivant la manifestation la magistrate Willemien Baert, porte-parole du parquet de Bruxelles. Le troisième suspect libéré aurait endommagé un véhicule et des biens immobiliers.

La manifestation contre le pass sanitaire avait rassemblé environ 35.000 personnes. La plupart des participants ont protesté dans le calme. Des individus ont lancé des projectiles sur la police, et des conteneurs, des poubelles et des palettes ont été incendiés à divers endroits. Par ailleurs, un supermarché a été pillé sur le Quai à la Houille. La police de Bruxelles-Ixelles a indiqué à l'issue de la manifestation que 44 personnes ont été arrêtées, 42 administrativement et deux judiciairement.

Sur le même sujet