Une nouvelle manifestation anti-mesures sanitaires est prévue ce dimanche: la police sera présente "en uniforme et en civil"

Les manifestants se rassembleront à 13h00 à la Gare du Nord avant de rejoindre le parc du Cinquantenaire.

Une nouvelle manifestation anti-mesures sanitaires est prévue ce dimanche: la police sera présente "en uniforme et en civil"
©AFP

Sur l'une des pages Facebook en lien avec ce rassemblement (la page intitulée " Marche pour la Liberté, Acte 2 "), il est notamment indiqué que le succès de la manifestation précédente (qui avait rassemblé 35 000 personnes selon la police) pousse différents groupes à de nouveau manifester pour rappeler leurs revendications et dénoncer "l'ingérence sanitaire".

Les indications sur cette page Facebook ne permettent pas de savoir combien de personnes se rassembleront. L'un des groupes organisateurs, Belgium United for Freedom , indique que plus de 4 000 personnes sont "intéressées". Élément d'autant plus difficile à cerner qu'il existe de nombreux autres groupes organisateurs. Et qu'un appel à se rassembler circule aussi sur d'autres réseaux, comme la messagerie cryptée Tele gram .

Le nombre de participants n’est donc pas connu, mais la manifestation se veut, en tout cas, pacifique. C’est aussi ce qui avait été annoncé lors du dernier rassemblement, qui a, malgré tout, dégénéré. De quoi interdire la marche de ce 5 décembre ? La manifestation sera bien autorisée, mais les forces de l’ordre seront mobilisées pour prévenir tout trouble.

Comment la police se prépare-t-elle ? Ilse Van De Keere, porte-parole de la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles, n'a pas souhaité détailler l'organisation prévue. "Il y a eu plusieurs contacts avec les organisateurs. Une réunion préparatoire s'est tenue dans le cadre de la manifestation. La police mettra les moyens et le personnel nécessaires en place. Du personnel en uniforme et en civil en fera partie. En ce qui concerne la gestion de la manifestation à proprement parler, nous ne souhaitons pas davantage communiquer à ce propos", a expliqué la porte-parole.

Le rendez-vous du 9 janvier

Par ailleurs, une autre manifestation, de plus grande ampleur cette fois, devrait être organisée le 9 janvier prochain, selon une information rapportée par Het Laatste Nieuws. C'est en tout cas le souhait d'Ezra Armakye, un des porte-parole du groupe Ensemble pour la liberté , à la base de la manifestation du 21 novembre. À l'heure actuelle, la marche du 9 janvier n'a toutefois pas obtenu les autorisations nécessaires.

Sur le même sujet