Lancement de la vaccination des enfants à Bruxelles : "Un moment-clé dans le combat contre cette pandémie"

La vaccination des jeunes enfants bruxellois a été lancée mercredi en début d'après-midi au centre Pacheco, en collaboration avec la clinique Saint-Jean, avec le vaccin pédiatrique Pfizer.

La rédaction (avec Belga)

C'est une petite fille de 11 ans dénommée Henni qui a ouvert la danse, en compagnie de la Schtroumpfette. Le centre Pacheco a en effet été redécoré avec les personnages des Schtroumpfs pour développer une ambiance accueillante pour les enfants.

Il est question dans un premier temps de faire quelque 50 vaccins par jour dans le centre Pacheco. Environ 650 personnes ont déjà pris rendez-vous, selon les données communiquées par Inge Neven, responsable du dispositif Covid-19 pour la Commission communautaire commune (Cocom).

''À partir du 9 janvier, elle atteindra un rythme de croisière avec une ouverture aux autres centres de vaccination'', a fait remarquer le ministre bruxellois de la Santé Alain Maron.

"Je pense que c'est un moment-clé dans le combat contre cette pandémie parce que les enfants entre 5 et 12 ans, à partir d'aujourd'hui, ont l'occasion de jouer leur rôle en tant que citoyen de la société et de contribuer à cette immunité collective dont on a tellement besoin", a déclaré Kenneth Coenye, médecin-chef de la clinique Saint-Jean.

Alain Maron a rappelé que c'est aussi positif pour les enfants. "Le vaccin est efficace en termes de prévention de formes plus graves et il existe aussi des formes Covid plus graves chez les enfants et des Covid longs, parfois des syndromes inflammatoires qui surviennent plusieurs semaines après l'infection... On a des grosses données qui proviennent des États-Unis et il est avéré que les effets secondaires sont nuls à négligeables chez les enfants", a-t-il pointé.

EN IMAGES : Lancement de la vaccination des enfants à Bruxelles

Les réserves du Comité de bioéthique

En fin de semaine dernière, le Comité belge de bioéthique signalait que le vaccin pédiatrique Pfizer présentait des résultats très satisfaisant en termes "de sécurité et d'efficacité", et ce "sous réserve des effets n'ayant pas pu être observés sur des cohortes limitées".

Le Comité précisait aussi qu'il n'existe pas à ce stade " de données indiquant une efficacité de la vaccination pour prévenir la transmission du virus , et ajoutait également que rien ne permet d'affirmer que cette potentielle efficacité le sera également contre le variant Omicron, connu pour échapper à l'immunité établie par infection ou vaccination.

Lancement de la vaccination des enfants à Bruxelles : "Un moment-clé dans le combat contre cette pandémie"
©AFP

Sur le même sujet