Femme poussée sur les rails du métro: l'employé de la Stib qui a filmé la tentative de meurtre a été sanctionné

L'employé de la Stib qui a filmé les images des faits, lesquelles ont ensuite fuité dans la presse, n'a pas été licencié mais a été sanctionné par son employeur.

Femme poussée sur les rails du métro: l'employé de la Stib qui a filmé la tentative de meurtre a été sanctionné
©BELGA

L'employé de la Stib qui a filmé, à l'intérieur du dispatching, la scène de la tentative de meurtre dans la station de métro Rogier le 14 janvier dernier, "a été sanctionné à hauteur de la gravité de la faute", a déclaré vendredi Françoise Ledune, porte-parole de la Stib, confirmant une information de Sudinfo. L'employé de la Stib qui a filmé les images des faits, lesquelles ont ensuite fuité dans la presse, n'a pas été licencié mais a été sanctionné par son employeur. Selon Sudinfo, il a été rétrogradé dans ses fonctions et devrait être muté au sein de la cellule Propreté de la Stib.

La société de transports en commun n'a pas souhaité apporter d'autres explications quant à sa décision, rappelant qu'aucune entreprise ne commente les sanctions disciplinaires.

Le 14 janvier dernier vers 19h45, un jeune homme a délibérément poussé une femme sur les rails du métro à la station Rogier à Bruxelles. Cette dernière s'est retrouvée sur les voies mais a pu être remontée sur le quai rapidement. Par ailleurs, le conducteur de la rame de métro qui arrivait a eu le réflexe d'enclencher le bouton d'arrêt d'urgence. Le suspect a été interpellé et placé sous mandat d'arrêt.

Une pétition demandant à la Stib de faire preuve de clémence envers son employé avait récolté plus de 1.600 signatures au sein de l'entreprise.

Sur le même sujet