Réfugiés ukrainiens : le Samusocial double ses équipes en rue pour assurer une veille humanitaire à Bruxelles

Les travailleurs du Samusocial ont observé une augmentation du public dormant en rue en début de semaine.

Réfugiés ukrainiens : le Samusocial double ses équipes en rue pour assurer une veille humanitaire à Bruxelles
©AFP

Face aux difficultés à absorber les flux d'Ukrainiens devant se faire enregistrer pour accéder aux solutions d'accueil déployées, le Samusocial constate que les personnes dormant en rue sont en augmentation dans la capitale. En conséquence, l'association annonce jeudi matin avoir mis sur pied une seconde équipe d'intervention mobile pour effectuer des maraudes dans la capitale. Le Samusocial vise à assurer une veille humanitaire à Bruxelles le temps que durera la vague d'arrivées des Ukrainiens qui fuient la guerre. Ses deux équipes mobiles iront à la rencontre des personnes sans-abri et des réfugiés qui passent la nuit dehors, leur distribueront couvertures, nourriture et boissons chaudes et proposeront un hébergement d'urgence à ceux identifiés comme extrêmement vulnérables.

Les travailleurs du Samusocial ont observé une augmentation du public dormant en rue en début de semaine. Ils ont constaté depuis lundi soir que plus d'une trentaine de personnes en provenance d'Ukraine passaient la nuit devant le centre d'enregistrement Bordet. Ils sont aussi intervenus mardi soir auprès de 25 Ukrainiens qui se trouvaient à la gare du Midi.

Le Samusocial a par ailleurs remarqué qu'il y avait une cinquantaine d'autres exilés attendant de pouvoir enregistrer leurs demandes d'asile qui ont dormi devant le centre d'arrivée du Petit Château. Il craint que la crise ukrainienne génère un ralentissement dans l'enregistrement des demandes d'asile des autres migrants, qui viennent principalement d'Afrique et du Moyen-Orient.

Anticipant un afflux plus massif d'Ukrainiens dans les prochaines semaines, le Samusocial examine, en concertation avec les autorités fédérales et régionales, la possibilité d'augmenter encore ses capacités d'hébergement et d'intervention mobile.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...