Course-poursuite mortelle à Sainctelette : l'enquête est lancée pour entre autres homicide involontaire et conduite sans permis

La course-poursuite a débuté à Zellik ce samedi soir. Une personne est décédée lorsque la voiture a percuté une paroi du tunnel Annie Cordy, à la sortie Sainctelette.

Course-poursuite mortelle à Sainctelette : l'enquête est lancée pour entre autres homicide involontaire et conduite sans permis
©D.R.

Un accident mortel s'est produit samedi soir à Bruxelles, dans le tunnel Annie Cordy. Le passager d'une voiture, qui était prise en chasse par des patrouilles de la zone de police du Brabant flamand AMOW (Asse/Merchtem/Opwijk/Wemmel), a été tué. L'information donnée par plusieurs médias a été confirmée lundi par le parquet de Bruxelles, lequel a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de l'accident et la responsabilité éventuelle du conducteur. Une voiture à bord de laquelle se trouvaient quatre personnes a tenté de se soustraire à un contrôle de police à Zellik, samedi soir.

La police de la zone AMOW a alors pris en chasse le véhicule jusqu'au tunnel Annie Cordy. "La police de la zone AMOW a été convoquée pour des faits de violence intrafamiliale à Zellik", a déclaré lundi Gilles Blondeau, porte-parole du parquet de Hal-Vilvorde. "Sur place, la police a constaté que le suspect de ces actes de violence avait déjà pris la fuite, mais une autre patrouille a remarqué, peu de temps après, une voiture avec quatre occupants, dont le suspect signalé, et a pris le véhicule en chasse".

Alors que la voiture des suspects entrait dans le tunnel Annie Cordy, elle a percuté le terre-plein au niveau de la sortie Sainctelette, avant de heurter la paroi sur le côté droit du tunnel. L'un des passagers du véhicule a été éjecté de la voiture et est décédé. Le véhicule a ensuite fait plusieurs tonneaux avant d'être stabilisé. Le conducteur et les deux autres passagers ont dû être désincarcérés par les pompiers. L'un de ces passagers - le suspect recherché pour les faits de violence conjugale - et le conducteur ont été grièvement blessés. Le troisième passager l'a été légèrement.

"Il s'agissait de quatre jeunes hommes, nés en 1993, 2000 et 2003", a précisé lundi Sarah Durant, porte-parole du parquet de Bruxelles. "Un expert automobile s'est rendu sur place et un médecin légiste a été désigné. Par ailleurs, les images des caméras de vidéo-surveillance seront examinées", a commenté la magistrate. "Entretemps, nous avons également requis un juge d'instruction d'enquêter pour homicide involontaire et coups et blessures involontaires, commis à la suite d'un accident de la circulation, mais aussi pour conduite sans permis et à vitesse inappropriée", a-t-elle indiqué. "Les premiers constats ont déjà montré qu'il n'y a jamais eu de contact entre la voiture de police et la voiture des victimes. Le conducteur a, semble-t-il, perdu le contrôle de son véhicule".

Pour le moment, le conducteur et les deux passagers qui ont survécu à l'accident n'ont pas pu être interrogés par la police. Le parquet de Bruxelles mène l'enquête au sujet de l'accident, tandis que le parquet de Hal-Vilvorde mène l'enquête au sujet des violences intrafamiliales dont est suspecté l'un des passagers blessés.