Elke Van den Brandt remet en cause le système Villo : un financement public coûterait entre 5 et 10 millions € par an

Elke Van den Brandt veut réformer le système de vélos en libre-service : Villo et free floating.

Elke Van den Brandt remet en cause le système Villo : un financement public coûterait entre 5 et 10 millions € par an
©Belga
"bilan eVillo de ces derniers mois ne répond, en effet, pas à nos attentes." La ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen), n'a pas été tendre avec la société JCDecaux avant-hier en commission Mobilité. "Nous ne nous fermons pour l'instant aucune porte, mais nous devons constater que la plupart des systèmes récents de vélos partagés ne sont plus financés par la publicité. L'évolution...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité