En 2030, il manquera jusqu’à 55 000 kots à Bruxelles

Kot
©Jean-Luc Flémal
Anciaux Sylvain
Nicolas et Henry habitent ensemble, avec cinq autres étudiants, dans une colocation de Saint-Gilles. L'un termine son bachelier, l'autre entame son master. Accoudé à un rebord de fenêtre dans son auditoire, Nicolas confie : "Je commence à regarder à des logements pour l'année prochaine, je voulais habiter seul, mais c'est hors...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet