Un "Escalier" pour sensibiliser au handicap

L’ASBL Autonomia et la commune de Woluwe-Saint-Pierre ont inauguré, samedi, une sculpture de trois mètres de haut pour sensibiliser le public à l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Un "Escalier" pour sensibiliser au handicap
La Libre Belgique

Cette sculpture, appelée "L’Escalier", est l’œuvre de trois artistes : Cléon Angelo (administrateur délégué d’Autonomia), Bénédicte Gastout (artiste peintre) et Éric Mercenier (artisan ferronnier). Elle fait partie d’un projet plus large nommé "Une commune, une sculpture" visant à construire une sculpture dans chacune des 19 communes bruxelloises. Pour l’instant, deux sculptures ont été installées à Anderlecht et Woluwe-Saint-Pierre tandis que quatre sont en cours à Bruxelles-Ville, Uccle, Koekelberg et Jette.

Pour les initiateurs du projet, "L'escalier tire sa force de sa dualité, clamant une chose et son contraire en même temps. En effet, la sculpture est figure d'accessibilité tout en étant symbole d'inaccessibilité. L'escalier métaphorise, d'une part, la quête d'ascension vers l'amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap, et, d'autre part, la descente vers un 'soi profond' à la recherche de résilience personnelle. Elle est une invitation à mieux se connaître et à mieux définir son handicap".

Sur le même sujet