Carton jaune des riverains ucclois pour les clubs de sports

L’association des comités de quartier pointe du doigt des problèmes de cohabitation.

M.D.
Carton jaune des riverains ucclois pour les clubs de sports
©Belga

"Nous ne sommes pas contre le sport, au contraire". Le président de l'association des comités de quartier ucclois (Acqu) Denys Ryelandt désamorce tout de suite : "les cris font partie du jeu même si certain s'en plaignent". Ce n'est pas ce que pointe du doigt l'enquête réalisée auprès des riverains du Royal Racing club et du centre André Derrider à Uccle.

Des goals trop bruyants

Dans leur réponse à l’Acqu, certains riverains se sont plaints de bruit des palets de hockey dans certains goals et préconisent la pose de caoutchouc.

“Nous l’avons fait,

explique Michael Elias, manager infrastructure du Racing.

Mais ils deviennent alors intransportables. Nous avons investi dans des goals avec du caoutchouc intégré. Il ne reste que deux buts en bois et on s’en sert pour l’entraînement des gardiens de 8 ans.”

L'Acqu expose aussi des nuisances liées à l'éclairage. "Nous sommes un club sportif et nous devons respecter les règles de la fédération. Récemment, on a eu un contrôle et la Fédération nous a dit que notre panneau était trop orienté vers le sol. En les réinclinant évidemment la lumière porte plus loin", confesse le manager, mais nous n'avons pas le choix.

Des 3e mi-temps trop longues

Sur les nuisances liées aux soirées d’après match, le Racing répond être attentif à ce point et prévenir les riverains les jours de grosse fête (lors des play-off par exemple) et en appelle à la responsabilité de ses membres. Côté Derrider, la commune responsable du site explique avoir installé de petits murs antibruit.

Les riverains rapportent dans l'enquête de l'Acqu un stationnement trop souvent anarchique. Le Racing communique sur ce point auprès de ses membres, mais se déresponsabilise. "Si quelqu'un commet une incivilité alors qu'il sort d'un magasin, vous n'allez pas attaquer le magasin ? J'encourage les riverains à appeler la fourrière s'ils constatent que quelqu'un est mal garé devant chez eux. Et je ne défendrai pas un membre du club en infraction. Pour tenter de limiter le problème, nous allons investir dans de vraies infrastructures pour accueillir les vélos et encourager nos membres à utiliser ce moyen de transport."

Un partout, balle au centre ?

Michael Elias explique être en contact régulier avec les riverains et mettre un point d'honneur à entretenir de bonnes relations. Il déplore tout de même certains comportements. "Quand les grilles sont ouvertes, certains viennent promener leur chien et je me retrouve avec des crottes." Certains ne respectent pas les places réservées ce qui peut bloquer des livraisons.

Si la commune assure

“ne pas avoir reçu plus de plainte que pour les cours de récréation par exemple”,

le Racing affirme qu’à chaque soirée la police est appelée

“ils en ont même marre maintenant.”

L’étude de l’Acqu avait aussi intégré le Dieweg. Il y a alors eu peu de répondant

“nous ne visons pas spécifiquement ces clubs en particulier. Il peut y avoir des nuisances autour d’autres club, que ce soit à Uccle ou ailleurs. Et certains clubs gèrent très bien la cohabitation.”

L'Acqu rappel également qu'un même nuisance est subit différemment.

.. "c'est subjectif."

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...