Le festival Couleur Café revient ce week-end dans le parc d'Osseghem

Une soixantaine de concerts sont prévus pour cette 31 édition, après deux ans d'absence.

Le festival Couleur Café revient ce week-end dans le parc d'Osseghem
©Belga

Après deux ans d'absence en raison de la pandémie, le festival de musiques urbaines Couleur Café se tiendra de vendredi à dimanche dans le parc d'Osseghem, au pied de l'Atomium à Bruxelles. Une soixantaine de concerts sont au programme de cette 31e édition. Tous les tickets combi et ceux du samedi sont partis, laissant encore en vente des entrées pour le vendredi et le dimanche. Quelque 70.000 festivaliers avaient fréquenté la dernière édition en 2019.

C'est le chanteur sénégalais Youssou N'Dour qui ouvrira vendredi soir le festival sur la grande scène. Il sera suivi par la jeune jamaïcaine Koffee et par la star congolaise Fally Ipupa. Omar Perry, le fils du légendaire Lee 'Scratch' Perry, se joindra aux Bruxellois de Reggaebus sur la scène Dub pour un moment de reggae roots. Parmi les artistes bruxellois, seront aussi présents ce soir-là les rappeurs Caballero et JeanJass ainsi que le néerlandophone Zwangere Guy et la DJ Blck Mamba.

Le jamaïcain Shaggy donnera le dernier concert de la grande scène samedi soir dans une ambiance de reggae dancehall attendue vibrante. Il n'était encore jamais venu au festival Couleur Café. Dans le même temps, l'artiste américain de renom dans l'univers de la musique techno Carl Craig se produira sur la scène Black et Aba Shanti-I, un des pionniers du dub britannique, prendra la suite de Jah Observer et de son sound system sur la scène Dub. Sur la scène Green, il y aura à découvrir Bas, un rappeur soudanais qui a évolué de Paris à New-York, et le jeune nigérian montant Omah Lay et les futurs talents hip-hop et R&B belges, qui seront accompagnés par deux groupes de jazz dans le cadre du projet Niveau 4 de Couleur Café.

Dimanche, Aj Tracey fera entendre son rap venu des banlieues de Londres sur la scène principale. La chanteuse argentine Nathy Peluso refermera le festival sur des rythmes qui emprunteront aux répertoires de la salsa, du hip-hop, du reggaeton et du R&B. Sur la scène Green, sera à expérimenter la folie psychédélique des sud-africains de BCUC, qui seront précédés par Cimafunk, le nouveau visage de la scène musicale cubaine, ou encore par l'humoriste-chanteur de Molenbeek-Saint-Jean TiiwTiiw et son raï contemporain.

Les détenteurs d'un ticket peuvent bénéficier d'un voyage offert pour se rendre au festival via la Stib et d'une réduction de 50% à la SNCB sur activation de codes spécifiques. Des navettes de nuit Couleur Café et le réseau Noctis raccompagneront de plus gratuitement les festivaliers chez eux. Un camping payant est aussi mis à disposition autour du stade Roi Baudouin, mais celui-ci est d'ores et déjà complet.