Voici les plans de la Flandre pour le nord du Ring de Bruxelles

Le projet prévoit une "structure parallèle" entre Machelen et Woluwe-Saint-Étienne, et un autre bypass entre Grand-Bigard et Asse.

Ro.Ma.
Voici les plans de la Flandre pour le nord du Ring de Bruxelles
©Bernard Demoulin

Deux bypass pour éviter aux automobilistes de s'engouffrer sur le Ring pour quelques centaines de mètres. C'est le scénario privilégié par l'exécutif flamand pour le nord du ring de Bruxelles, selon un communiqué de la ministre flamande Lydia Peeters (Open VLD). Une "structure parallèle" est prévue dans la zone de Zaventem entre l'échangeur de Machelen avec la E19, et l'échangeur de Woluwe-Saint-Étienne avec l'E40. Idem entre l'échangeur de Grand-Bigard avec l'E40 et la sortie d'Asse avec la N9. Une quatrième voie de circulation est ajoutée à Wemmel et les sorties sont déplacées.

Projets de la Flandre pour le Ring Nord de Bruxelles

Voici les plans de la Flandre pour le nord du Ring de Bruxelles
©De Werkvennootschap’

Le projet, porté par l'agence publique Werken Aan de Ring, prévoit toujours la suppression de la sortie Wemmel avenue Houba de Strooper. En outre, il est prévu de réaliser un échangeur complet à Jette (certains déplacements sont actuellement impossibles), et également à Strombeek-Bever avec notamment des tunnels.

Dans l'ensemble, le nouveau Ring occupera moins d'espace que l'infrastructure actuelle, selon la ministre Open-VLD. Ce qui permettra de libérer 88 hectares. Une soixantaine de "connexions écologiques" devraient être créées sur ou sous la rocade. À certains endroits cependant, davantage d'espace sera nécessaire pour réaliser les aménagements.

Selon Werken Aan de Ring, le permis pourrait être introduit l'année prochaine, pour un début espéré des travaux en 2025. Mais il faudra d'abord passer par une phase de concertation avec enquête publique. Et à ce niveau, rien n'est encore gagné. Le parti de la ministre bruxelloise de la Mobilité, par la voix du député régional Arnaud Verstraete (Groen) chez nos confrères de Bruzz, a déjà exprimé ce vendredi ses critiques quant au projet et un élargissement du ring : "l'augmentation du nombre de vis entraîne une augmentation du trafic, des files et de la pollution de l'air".