Bruxelles: une pétition contre le plan de circulation au quartier Maritime

Une interpellation citoyenne est prévue au prochain conseil communal.

Bruxelles: une pétition contre le plan de circulation au quartier Maritime

Les habitants du quartier Maritime vont interpeller le collège molenbeekois, lors du prochain conseil communal, au sujet du plan de circulation instauré début août, pour quatre mois. En jeu : le nouvel aménagement de la circulation installé au croisement de la rue Vanderstichelen et de la rue Vandenboogaerde. On se rappelle que, moins de 24 heures après leur installation au milieu de la rue, les bidons empêchant le trafic avaient été vandalisés. Très concrètement, les riverains critiquent la suppression du "double sens de ces rues sans aucune concertation avec les habitants du quartier, qui auront désormais difficile à pouvoir se rendre à leur domicile et se retrouvent actuellement à devoir faire des détours interminables pour rentrer chez eux", lit-on dans l'interpellation citoyenne.

L'impact de ce changement est "une véritable catastrophe pour les habitants et les commerçants, qui voient leur activité commerciale asphyxiée suite à ces modifications. Plus encore, les espaces prévus pour traverser ce carrefour ont tellement mal été pensés et conçus que des camionnettes et remorques n'arrivaient même pas à traverser ce carrefour", dénoncent encore les riverains.

"Lorsque nous empruntions les rues Vanderstichelen ou de Ribaucourt pour remonter la rue Vandenboogaerde, cela nous évitait les encombrements de la rue Picard ou du boulevard Léopold II. Maintenant que la rue Picard, seule alternative qui restait, est fermée dans un sens, la situation est encore plus catastrophique, alors que nous sommes en plein mois d’août."