Coronavirus : la Région bruxelloise entame une nouvelle campagne de sensibilisation et de vaccination

La Région de Bruxelles-Capitale lance une nouvelle campagne de vaccination et de sensibilisation au coronavirus, ont expliqué vendredi la responsable Covid de la Commission Communautaire commune (Cocom), Inge Neven et le ministre bruxellois de la Santé Alain Maron.

Belga
Coronavirus : la Région bruxelloise entame une nouvelle campagne de sensibilisation et de vaccination
©AP

Ces différentes actions ciblent les personnes à risque pour les protéger au maximum. "Le coronavirus est et restera là, sans doute, pendant encore longtemps", a souligné d'emblée Alain Maron. "Cependant, nous ne sommes plus dans la gestion d'une crise, mais bien dans la gestion d'une phase endémique. Nous devons donc continuer à protéger tout le monde, et surtout les plus vulnérables."

Pour ce faire, à partir de ce vendredi 26 août, la Cocom a lancé la campagne "Gardons le bon R'Flex", rappelant les bons comportements à avoir pour protéger tout un chacun et surtout les personnes plus à même de contracter une forme grave du virus. Un calendrier de vaccinations a également été mis sur pied.

Dès le début du mois de septembre, des lettres d'invitations à recevoir un deuxième booster seront envoyées aux personnes de 50 ans et plus, ainsi qu'aux personnes immunodéprimées, au personnel soignant et aux hôpitaux. Les résidents et le personnel des maisons de repos et des centres d'hébergement pour adultes porteurs de handicap recevront aussi l'invitation. L'administration de cette nouvelle dose sera possible sur rendez-vous à partir du 12 septembre. Le reste de la population bruxelloise (de 18 ans et plus) pourra, elle, se faire vacciner avec ou sans rendez-vous, bien que le deuxième booster ne soit pas obligatoire pour les personnes moins vulnérables.

La Cocom rappelle que la primovaccination est toujours en cours et, donc toujours possible, à l'instar de l'injection du premier booster pour les jeunes âges de 12 à 17 ans.

Ces nouvelles vaccinations s'effectueront toujours dans les centres régionaux de Molenbeek et de Pacheco, mais aussi à Forest et à Woluwe-Saint-Pierre, qui rouvriront à partir du 12 septembre. A ces antennes régionales viennent se rajouter des points plus locaux, avec une soixantaine de pharmacies disséminées sur la Région, les maisons médicales et centres médicaux, les services mobiles de vaccinations, ou encore les médecins généralistes.

"Le virus est plus ou moins sous contrôle. Il n'y a plus de mesures restrictives, mais c'est un travail de chacun pour que la situation reste stable. C'est pour cela que nous espérons que l'application des consignes de la campagne de sensibilisation et l'administration des boosters permettra de mieux préparer l'hiver, car à chaque fois, une hausse des cas positifs a été enregistrée à l'automne. Il est donc normal de pousser les plus vulnérables à se protéger et de rappeler aux autres les bons gestes dans le cadre de cette protection", conclut Alain Maron.

Pour l'instant, 15% des personnes âgées de 80 ans et 5,4 % des 65 ans et plus ont reçu leur deuxième booster.

Au 23 août 2022, le taux de positivité aux tests covid à Bruxelles était de 16,9%. Sur les deux dernières semaines, 14 personnes ont été hospitalisées et 11 se trouvaient aux soins intensifs. Dix décès ont également été enregistrés sur les sept derniers jours.