Au volant du bus à hydrogène de la Stib : une technologie prometteuse au banc d'essai

Il est unique dans la flotte de la Stib. Le bus à hydrogène a déjà parcouru 16.000 km dans la capitale. Après un an, l'heure est au bilan... et au test.

Romain Masquelier
Au volant du bus à hydrogène de la Stib : une technologie prometteuse au banc d'essai
©GUILLAUME JC
Un coup sur la pédale de droite, et il s'élance sans un bruit. "C'est en soi un véhicule électrique", nous explique Ludivic Ricker. La grosse différence entre un bus électrique : le volumineux réservoir sur le toit. Au total, 40 kg...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité