À l'approche de l'hiver, il manque une centaine de collaborateurs au Samusocial

Le SamuSocial, confronté à un manque de personnel alors que le Plan Hiver s'annonce, a lancé une campagne de recrutement urgente lundi à l'occasion de la Journée internationale des Sans-abri et ce afin de pallier la pénurie critique de personnel médical et social.

Belga
À l'approche de l'hiver, il manque une centaine de collaborateurs au Samusocial
©BELGA

Le Plan Hiver du Samusocial assure pendant les mois d'hiver les plus froids la création de centaines de places supplémentaires pour accueillir les nombreux sans-abris d'une part et les demandeurs d'asile ne pouvant pas se rendre dans les structures de Fedasil d'autre part. Pour la première fois, le Samusocial se demande s'il disposera d'équipes suffisantes pour accompagner les personnes fragilisées. Les ressources financières sont là, mais le personnel qualifié fait en effet défaut.

"Pénurie. C'est le maître mot des réunions des équipes opérationnelles depuis des mois. Ils ont le plus grand mal à trouver du personnel médical et social qualifié pour notre mission d'aide aux personnes sans-abri", explique Philippe Mercier, le directeur des ressources humaines du Samusocial.

Concrètement, le Samusocial recherche une dizaine d'infirmiers supplémentaires pour le travail au quotidien, et selon la capacité d'accueil disponible, 50 à 100 nouveaux collaborateurs. Il s'agit principalement d'infirmiers, d'aides-soignants et d'assistants sociaux, mais il y a aussi un besoin de salariés polyvalents, de personnel d'accueil, de nettoyage, de veilleurs de nuit ou de gens de cuisine. "Notre attrait réside précisément dans nos affectations, qui offrent des opportunités de jouer un rôle significatif dans une aventure humanitaire précieuse", souligne Philippe Mercier.