Kalachnikov, armes de poing, munitions, gilets pare-balles... La police démantèle une organisation criminelle basée à Bruxelles et Vilvorde

"Les suspects liés à ce dossier ne sont pas inconnus de la justice", précise la police.

Kalachnikov, armes de poing, munitions, gilets pare-balles... La police démantèle une organisation criminelle basée à Bruxelles et Vilvorde
©DR

Avant-hier mardi à l’aube, la police judiciaire fédérale (PJF) de Bruxelles a procédé à huit perquisitions à Bruxelles et Vilvorde aux côtés des Unités spéciales. À cette occasion, de nombreux objets compromettants ont été découverts et deux personnes ont été arrêtées. "Ces perquisitions ont été menées à la suite d’une enquête de la section grand banditisme de la PJF Bruxelles, concernant une organisation criminelle suspectée d’avoir commis une série de vols avec effraction, et s’apprêtant probablement à commettre des vols avec violence et exhibition d’arme", explique la PJF de Bruxelles dans un communiqué.

Cinq véhicules volés retrouvés, deux personnes privées de liberté

Durant la perquisition, deux personnes ont été privées de liberté. Elles ont été présentées devant le juge d’instruction. Cinq véhicules volés ont été retrouvés. Une kalachnikov, trois armes de poing, une grande quantité de munitions, huit gilets pare-balles, des bocaux contenant des chausse-trapes, des déguisements, des masques en latex et des moyens de communication ont également été découverts. "Les suspects liés à ce dossier ne sont pas inconnus de la justice", poursuit la police. "Le contexte social et l’évolution de ce type de criminalité organisée requièrent un niveau d’expertise et de professionnalisme toujours plus élevé dans le chef des services (de police) qui y sont confrontés."

La PJF de Bruxelles démantèle une organisation criminelle