Des tensions à la prison de Forest jeudi soir

Environ cinquante détenus ont refusé de rentrer dans leur cellule à la prison de Forest jeudi soir pour contester un manque d'informations concernant leur futur déménagement à Haren, a indiqué vendredi l'administration pénitentiaire, confirmant une information de plusieurs médias. La police a été appelée en renfort et du matériel de la prison a été cassé, mais personne n'a été blessé.

Des tensions à la prison de Forest jeudi soir
©BELGA

Jeudi soir, les détenus ont refusé de quitter le préau pour réintégrer leur cellule. Ils réclamaient des informations pratiques sur leur futur déménagement mais la direction n'est pas encore en mesure d'y répondre. Ils sont alors montés sur le toit et ont cassé du matériel après être rentrés dans leur aile. Le personnel a quitté la zone et la police a été appelée en renfort.

"On a constaté beaucoup de dégâts matériels mais pas de blessé parce qu'il n'y a pas eu d'affrontement physique avec le personnel et la police", ajoute Kathleen Van De Vijver, porte-parole de l'administration pénitentiaire. "Cette émeute est disproportionnée", selon elle, "parce que la direction commence seulement à préparer le déménagement".

Les détenus ont finalement réintégré leur cellule dans le calme vers 01h30 du matin.

Quelque 170 personnes sont encore détenues à la prison de Forest.